Écoutez en direct

Désactivez Adblock pour écouter dans une autre fenêtre

Ailleurs sur les ondes : Histoire de la protection sociale

Émission

Share on facebook

Ça vient pas de nulle part, une émission de Radio Grenouille :

Histoire de la protection sociale

 

images

 

A Marseille, plus de 200 000 personnes touchent les allocations de la Caisse des allocations familiales. 40 % d’entre elles ne vivent que ces maigres revenus. Parallèlement, la Caf manque de personnel. Au printemps passé, la direction avait décidé  de fermer les accueils pour donner à ses agents le temps de traiter ses dossiers. Finalement, les accueils ont été réouverts,  mais uniquement sur rendez-vous. Une situation qui pose problème à de nombreux allocataires, dont un collectif antifermeture des Caf s’est fait le relais. Juliette Palmade est allée tendre son micro aux allocataires, aux militants et à la direction de la Caf des Bouches-du-Rhône.

Puis nous partons vers la Gironde, à Lormont, près de Bordeaux, pour visiter le musée de l’Assurance maladie. Docteur en histoire du droit, Emmanuelle Saujeon, la responsable du musée, nous raconte l’histoire de la protection sociale en France. Elle commence sous Henri IV, avec la première couverture offerte aux mineurs de fond, avant de s’améliorer au XIXème siècle, avec le paternalisme patronal et les sociétés ouvrières de secours mutuel. Mais le plus grand pas sera franchi au sortir de la Seconde Guerre mondiale quand, suivant le programme du Conseil national de la Résistance, est créée la Sécurité sociale. Un organisme qui n’aura de cesse de se développer, malgré son déficit et ses contempteurs…

En fin d’émission, nous allons à Grenoble, pour rencontrer Philippe Warin. Chercheur au CNRS, il a fondé l’Observatoire du non-recours aux droits et aux services. Il nous explique que des millions de personnes ne touchent pas des aides auxquelles elles ont pourtant droit. Le montant ainsi économisé par les caisses est largement supérieur à celui de la fameuse fraude aux prestations, qui fait les grands titres de certains journaux.

Pour ré-écouter cette émission, rendez-vous ICI !